La légende du gobe-mouche de la cathédrale de Burgos

C’est l’un des personnages les plus aimés de la ville et il est presque aussi célèbre que le bâtiment qui l’abrite

La tapette à mouches est un automate que l’on trouve dans la cathédrale de Burgos, et l’on peut dire qu’il jouit d’autant de renommée que la cathédrale.

Si vous visitez la cathédrale, vous la trouverez au début de la nef centrale, sur votre gauche en entrant par la façade principale. Il se trouve à 15 mètres du sol et surmonte l’arc en pointe d’une fenêtre sur le triforium gothique.

Le gobe-mouche dans la cathédrale de Burgos. Avec l’aimable autorisation des guides touristiques de Burgos.

Qu’est-ce que le gobe-mouche? Une figure humaine semi-corporelle qui émerge du cadran d’une horloge. Et ce qui est surprenant chez lui, c’est son visage, plutôt grotesque, aux traits quelque peu démoniaques, portant une barbichette. Il complète cette vision surprenante par un manteau rouge à large col – bien rayé – et une ceinture verte.

Et que fait-il? Toutes les heures, il saisit la chaîne du battant d’une cloche et la fait sonner et, en même temps, il ouvre et ferme la bouche. N’est-ce pas très particulier?

Le gobe-mouche dans la cathédrale de Burgos. Avec l’aimable autorisation des guides touristiques de Burgos.


D’où tire-t-il son nom? Du Moucherolle pie, qui garde la bouche ouverte en attendant que les mouches y entrent. C’est pourquoi le meilleur moment de la journée pour le voir est midi, car il joue autant de fois qu’il ouvre la bouche.

De plus, à côté du Moucherolle, il y a un assistant fidèle et inséparable: le Martinillo. Dans ce cas, il s’agit d’un corps entier entouré de deux cloches et avec un marteau dans chaque main. Il signale ainsi le quart d’heure par un, deux, trois ou quatre coups, selon le cas.

Origine

On sait quelque chose sur son origine ? D’après la documentation existante, on pense qu’il existait déjà au XVIe siècle, donc 1519 est l’année la plus probable de sa fabrication, et qu’il pourrait provenir de l’atelier des horlogers vénitiens.

SOURCE: Guides touristiques de Burgos

 

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s