«La Pica» de Salvatierra de Santiago


Cette tradition est célébrée chaque lundi de Pâques dans l’ermitage de La Estrella

Salvatierra de Santiago, membre de ce réseau de chemins, s’enorgueillit d’une légende qui remonte au XVIe siècle: la fête de «La Pica».

A Salvatierra de Santiago, il y a une date marquée en rouge sur le calendrier: le lundi de Pâques. C’est la fête de «La Pica».

Il s’agit d’une tradition qui remonte à la fin du XVIIe siècle -1697-, et qui se tient à la suite d’un vœu émis par le conseil. Ce jour-là, les habitants de Salvatierra et les visiteurs affluent à l’ermitage de La Estrella, à trois kilomètres du centre de Salvatierra de Santiago. C’est une journée de convivialité au cours de laquelle la messe est dite et des événements récréatifs et dévotionnels ont lieu. L’ermitage reste ouvert toute la journée, de sorte que les salutations, les prières et les adieux à la Vierge sont constants.


Photo: SalvatierradeSantiago.blogia.com.

Alors, d’où vient le nom «La Pica»? Il vient de «picar» -manger et partager- les œufs durs que l’on prend pour les manger, ainsi que les beignets qui les accompagnent, bien qu’à de nombreuses occasions le conseil municipal ait distribué du pain, du chorizo et/ou du vin pour tous les participants.

Cependant, certains anthropologues parlent de l’origine de cette fête comme d’un culte de la fertilité. Nous laissons ici la note 😉

Deja una respuesta

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Salir /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Salir /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Salir /  Cambiar )

Conectando a %s