Mojados, heart of an empire


Mojados revives its traditional weekend that commemorates the meeting that took place there in 1517 between the future Charles I of Spain and V of Germany and his brother Ferdinand

After two years due to the pandemic, Mojados (Valladolid) is once again reliving in style the meeting between two key figures in the history of Europe, the future Charles I of Spain and V of Germany and his brother Ferdinand the second, Emperor of the Holy Roman Empire. The event commemorates the meeting between the two brothers in Mojados in November 1517.

Sigue leyendo Mojados, heart of an empire

Les plaques de la Plaza de la Hispanidad à Medina del Campo


Chaque plaque fait référence à la place occupée par une certaine guilde au moment de la foire

La Plaza de la Hispanidad de Medina del Campo, en plus d’être la plus grande place de notre pays, «cache» une curiosité: une série de plaques au sol. Si vous ne savez pas ce que sont ces plaques, nous vous recommandons de poursuivre votre lecture.

Sigue leyendo Les plaques de la Plaza de la Hispanidad à Medina del Campo

Le col de Las Yeguas


Après l’avoir franchi sur son chemin vers Jarandilla de la Vera, l’empereur Charles Quint jura qu’il ne passerait aucun autre col de son vivant, sauf celui de la mort

Le 12 novembre 1556, l’empereur Charles Quint a passé le Collado de las Yeguas sur son chemin vers Jarandilla de la Vera, en traversant la Sierra de Tormantos. Là, ceux qui l’ont entendu racontent qu’il leur a dit que c’était le dernier col qu’il franchirait dans la vie avant l’arrivée du dernier : la mort.

Sigue leyendo Le col de Las Yeguas

Les Stroppendragers de Gand


Il s’agit d’une procession qui commémore les événements de 1540

Gand est la ville où est né l’empereur Charles Quint, mais c’est aussi la ville qui se souvient des Stroppendragers chaque juillet. Si vous n’êtes pas familier avec cette tradition, vous devriez lire ce qui suit.

Sigue leyendo Les Stroppendragers de Gand

Saviez-vous que la fin du problème religieux en Allemagne a eu lieu en 1999?


Le pape Jean-Paul II a signé une déclaration à Augsbourg dans laquelle catholiques et protestants s’accordent sur la thèse principale de Luther

Aucun des protagonistes du conflit n’a pu voir comment, en 1999, plus de quatre cent quatre-vingts ans après l’éclatement du conflit religieux en Allemagne, Sa Sainteté Jean-Paul II y a mis fin en signant la Déclaration commune sur la grâce.

Sigue leyendo Saviez-vous que la fin du problème religieux en Allemagne a eu lieu en 1999?

Charles Quint et Tiziano


Titien a fait le portrait de l’empereur Charles Quint à de nombreuses reprises. La dernière date de 1554

Après leur rencontre en 1530, à l’occasion du couronnement de Charles Quint en tant qu’empereur, une relation s’est établie entre eux, donnant lieu à une série de tableaux qui résument la vie de l’empereur lui-même.

Sigue leyendo Charles Quint et Tiziano

Le cimetière allemand de Cuacos de Yuste

Les dépouilles de 180 soldats morts pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale en Espagne ou près de ses côtes y sont enterrées

Saviez-vous qu’il existe un cimetière allemand à Cuacos de Yuste, le seul cimetière militaire de toute l’Espagne, et qu’environ 180 soldats morts pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale y sont enterrés, en Espagne ou près de ses côtes?

Sigue leyendo Le cimetière allemand de Cuacos de Yuste

Les peintres de l’empereur Charles Quint


Tout au long de sa vie, différents peintres ont réalisé ses portraits, Titien étant son peintre par excellence

De ses premières années jusqu’à sa mort, l’empereur Charles Quint a été représenté par certains des peintres les plus célèbres de l’époque. En particulier, l’un d’entre eux, Titien, qui a déjà acquis le statut de génie universel.

Sigue leyendo Les peintres de l’empereur Charles Quint

L’impératrice de l’œillet


Grâce à l’impératrice Isabelle, l’œillet est passé du statut de fleur inconnue de ce côté de la Méditerranée à celui de symbole de l’Espagne

Lors de son voyage de noces à Grenade, l’empereur Charles Quint a décidé d’offrir des fleurs à sa femme comme symbole de son amour éternel. Mais pas n’importe quelle fleur, mais des œillets, jusqu’alors inconnus en Europe, mais pas en Orient.

Sigue leyendo L’impératrice de l’œillet