Tordesillas, en photos

Peu d’endroits peuvent se vanter d’avoir autant d’histoire que Tordesillas

Tordesillas est l’histoire de l’Espagne, et nous oserions presque dire l’histoire de l’humanité. Sur les rives du fleuve Duero se trouve une ville essentielle pour connaître l’évolution d’un carrefour clé pour connaître cette histoire.

Tordesillas, refuge d’une reine qu’on disait folle, et qui a vu ici la dernière lumière de sa vie.

Tordesillas, où les rois espagnols (Isabelle et Ferdinand, les Rois Catholiques) et portugais (Jean II) se sont assis et ont signé pour diviser les terres à conquérir dans le nouveau monde.

Fleuve Duero.
Monastère de Santa Clara.

Tordesillas, lieu d’arrêt et de passage obligé du plus puissant empereur de la chrétienté – Charles Quint – dans ses voyages en Castille.

Tordesillas, terre de musées et de palais, de couvents et d’églises, d’hôpitaux et d’ermitages.

Tordesillas, terre de vins et de saveurs, d’odeurs et de couleurs.

Statue de la reine Jeanne.
Grand Place.

Tordesillas, carrefour, de conflits entre royalistes et roturiers. 

Tordesillas, sur les rives du fleuve Duero, que traverse le pont médiéval en regardant passer ses eaux. Ce fleuve qui chante toujours le même vers mais avec une eau différente, comme l’a écrit le poète Gerardo Diego.

Tordesillas, terre de repos et de rêve, de jouissance et d’admiration, de contemplation et d’oubli.

Tordesillas…

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s